Archives pour la catégorie enregistrement public

Natacha Guiller

1

affiche Arnaud Vallet
1ère partie
2nde partie
3ème partie
4ème et dernière partie.

Natacha Guiller est une artiste protéiforme, elle est dessinatrice, poète, slameuse, entre autres, elle fait 1000 et une choses. Elle a la singularité d’être également médiatrice santé pair ; la psychiatrie elle en connaît un rayon, plusieurs même, c’est sur la base de cette expérience qu’elle intervient dans les hôpitaux. Une patiente soignante. Elle était l’invité de Rhizome au mois de janvier où un public nombreux était venu l’écouter, lui poser des questions, témoigner. Où il est question de son statut, son rôle et sa fonction, du potentiel soignant.

Merci à tous , notamment à ceux qui venaient de loin comme la Trame de Saint Denis

Et Humapsy

Sur le web:

http://essen-g.blogspot.com

http://natachaguiller.blogspot.com

C’était du live (1)

  • L’émission était consacrée aux différents cheminements de deux ateliers radios : le premier « Bruits de couloir » est un atelier « inter-GEM », circulant sur la Seine- Saint-Denis, qui se réunit à la Trame (Saint-Denis) et émet une fois par mois sur les ondes de FPP (106.3). Le second, La Ouève, est installé sur l’hôpital de jour l’Adamant à Paris. Il « émet » sur le blog « http://laoueve.com/ » Les deux ateliers se sont rencontrés sur les ondes pendant le confinement de mars 2020.

Hospitalisé sans hospitalité

2ème partie

collage: Arnaud Vallet

Suite de la rencontre avec Marius Jauffret sur l’Adamant. Où il est question entre autres de l’absence de liberté de circuler, de l’architecture, du pouvoir médical… Toutes les questions posées au cours de l’enregistrement n’ont pu être retenues compte tenu du dispositif de capture sonore. Il faut parfois tendre l’oreille…

Hospitalisé sans hospitalité

1ère partie

collage: Arnaud Vallet

Marius Jauffret était notre invité en ce début d’année 2021 sur le bâtiment flottant de l’Adamant pour nous parler de son livre, Le fumoir et de son expérience de la psychiatrie, de son hospitalisation sous contrainte. Voilà la première partie de cette rencontre où il nous raconte les circonstances qui l’ont amené à se retrouver hospitalisé en psychiatrie.