Archives pour la catégorie confinement

Marcher c’est danser

(2nde partie, suite et fin)

Discussion après écoute de la première partie. Où il est question des pathologies du mouvement, d’une confusion entre enfermement et immobilité, du corps inarticulé et du mutisme, du confinement, de la danse des mots, du rythme… On entend à nouveau Jean Oury à propos du « passage » dans un entretien extrait du CD accompagnant le numéro 40 de la revue Chimères, « le bruit du temps ».

C’était du live (1)

  • L’émission était consacrée aux différents cheminements de deux ateliers radios : le premier « Bruits de couloir » est un atelier « inter-GEM », circulant sur la Seine- Saint-Denis, qui se réunit à la Trame (Saint-Denis) et émet une fois par mois sur les ondes de FPP (106.3). Le second, La Ouève, est installé sur l’hôpital de jour l’Adamant à Paris. Il « émet » sur le blog « http://laoueve.com/ » Les deux ateliers se sont rencontrés sur les ondes pendant le confinement de mars 2020.

LA RADIO EN MILIEU DE SOIN ET/OU D’ENTRAIDE

Pour le créneau documentaire hebdomadaire d’octobre, Radio Grenouille vous propose une sélection de formes radiophoniques, émissions et documentaires de création, liées à des ateliers en milieu de soin ou d’entraide. Tous ont été réalisés en 2020 et témoignent de la vivacité de la radio et du son comme médium empathique, créateur, émancipateur.

Pendant « le confinement », privés de lieux pour se réunir, des ateliers radio — Bruits de couloir en Seine Saint-Denis et La Ouève à Paris — ont continué à émettre à travers les ondes ou les flux numériques de manière à faire résonner les voix, les mondes, le regard et les inquiétudes de communautés habituellement rassemblées autour de lieux collectifs : un local à Saint-Denis, celui de La Trame, mais aussi de la radio Bruits de couloir ; la péniche du Centre de jour L’Adamant, dont la bibliothèque fait office de studio pour « La Ouève ».

Comment rester en lien, se faire signe, poursuivre un exercice de l’écoute et de l’écho, fabriquer ce grand « répondeur collectif », cet outil de liaison dont nous avions besoin ? Au terme du confinement, en juillet 2020, La Ouève et Bruits de couloir se sont données rendez-vous sur la péniche du Centre de jour de l’Adamant pour partager leur expérience respective de la radio. On entendra ici paroles et archives de cette traversée au « pays des confins » de deux foyers hertziens attachés à expérimenter la radio à partir d’un atelier hebdomadaire.

« Bruits de couloir » est une émission fabriquée lors d’un atelier hebdomadaire avec les Groupes d’Entraide Mutuelle de Seine Saint-Denis et La Trame : https://www.mixcloud.com/BruitSdecouloir/ et diffusée sur Fréquence Paris Plurielle 106.3 FM.

« La Ouève » est l’atelier radio du club thérapeutique du Centre de jour l’Adamant / lieu d’accueil thérapeutique du service de psychiatrie publique Paris-Centre.

Mixage: Jean Baptiste Leroux

Et tout et tout

Le journal du CATTP du secteur de psychiatrie adulte d’Asnières-sur-Seine, un canard confiné qui permet le déconfinement psychique.
 Et Tout et Tout est un journal réalisé par un collectif de soins, dans le but de montrer un visage plus humain de la psychiatrie et  d’humaniser la société en général.Ceci n’est pas de la psychiatrie, aurait dit Magritte.

 Par des articles divers et variés, on fait mieux connaitre les processus de déstigmatisationdes maladies de la psyché, des maths, des stigmates,des astigmates, des asticots et des abricots.On essaye d’attirer l’attention du lecteur sur les frontières entre normalité et anormalité. On parle d’art brut, de poèmes marginaux dans un style néo-surréaliste. L’ouverture d’espritest toujours la bienvenue.Le succès connu par le journal nous a permis de constituer une association (et de dormir sur nos deux oreilles) .
Si la psychiatre rit, c’est que c’est drôle !