Avoir un chat (ou pas) chez soi à Paris

Fitimiti et Vaillant
Crédits photo : Isabelle C.

« Accueillir un animal chez soi peut être une fête. À l’heure où les associations de protection animale tentent d’empêcher le commerce d’animaux domestiques dans les animaleries et où le gouvernement réfléchit à un permis d’adopter, je me souviens que j’ai pu regretter de ne pas avoir eu une formation en plus de toutes mes lectures dans le domaine même si les vétérinaires aussi craignent les coups de griffes. »

Isabelle a longtemps hésité avant d’accueillir des chats chez elle, était -ce une contrainte supplémentaire ou bien une compagnie réconfortante? Une contrainte thérapeutique? That is the question.

Peut-être le début d’une chronique…

2 réflexions sur “ Avoir un chat (ou pas) chez soi à Paris ”

  1. Chronique très instructive traitant divers aspects notamment ceux très utiles en ce qui concernent les soins à prodiguer aux matous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *