Archives de catégorie : chanson

chronique des croisières 13

Au programme de cette 13 ème chronique, un rêve de chimère, encore du rêve avec Elisabeth Borne!!! Un appel à projet, un souvenir d’Inde, un autre du Yémen, Gérard de Nerval se promenant avec un homard sur le chemin du Chaire de poule, la venue de Grégoire Bouillier (vous pouvez l’écouter ICI), la sortie du film « Sur l’Adamant » de Nicolas Philibert, la revue SOIN SOIN, une exposition de dessins (AGHANISTAN et IRAN) le tout en musique avec Alexandre à la guitare et Ravi Loiseau au sitar. Le 13 février, venez avec votre pierre préférée ou bien un caillou, nous leur donnerons la parole…

Avec Diane, Patrice, Damien, Juliette, Carole, Natacha, Patrick, Andrew, Witold, Guillaume, Wilfried, Alexandre, Frédéric, Bruno et Fatima.

chronique des croisières 12

Pour cette douzième chronique, il sera question de l’ambiance…dans un stade de foot, d’un texte inspiré d’Annie Dillard à propos des pierres, de la nuit de la lecture avec Natacha et en exclu un poème slamé (?!), ça fuse, du chatGPT et de l’IA, des puces , du trans humanisme, d’une métaphore de pirates et de corsaires qui font des petits, et puis des invités qui nous viennent de l’Elan retrouvé, de Stains, de Saint Denis qui nous racontent leur passage par la QUINCAILLERIE et ce qu’est un GEM. In fine, Wilfried au micro improvise avec Guillaume à la guitare.

En bonus, un montage in situ, avec Wilfried et Guillaume au mic.

Chronique des croisières 8

C’est lundi, c’est la chronique des croisières, la huitième du nom avec un nouvel objet, des brédélés à l’horizon, la fermeture de l’Adamant le jeudi 1er décembre, des infos sur l’atelier danse, un projet radiophonique à propos des pierres, le tout au beau milieu de l’exposition « Tant de poses s’expose ». Et une chanson de Victor! Bonne écoute.

On peut s’écouter là?

Ici vivent des perruches, en liberté, dans une pièce de l’appartement. Enfin, elles sont confinées à une pièce mais en liberté dans celle-ci. Il y a 2 couples. Witold habite ici depuis une cinquantaine d’années au milieu de piles de livres, de masques, de peintures, d’une multitude d’objets hétéroclites. Un univers habité dont on serait tenté d’explorer chaque recoin, d’en faire la carte et sa légende. Nathalie partage sa vie depuis dix ans, elle prend soin de Witold, de son bien être, décore l’appartement. Ils ont la gentillesse de m’accueillir dans leur nid le temps d’un après-midi.